Faits saillants quant à l’éducation à la sexualité

Éducation à la sexualité

  • Plusieurs études ont démontré que l’éducation à la sexualité n’encourage pas les jeunes à devenir sexuellement actifs, n’augmente pas la fréquence des activités sexuelles de ceux déjà sexuellement actifs ou le nombre de partenaires sexuels (Boislard-Pépin, 2010; Kirby, 2002; Kirby, 2009; Yu, 2010).
  • Une formation inadéquate du personnel enseignant vis-à-vis les stratégies d’éducation à la sexualité ou un manque d’intérêt ou de motivation influence grandement les résultats des ateliers (Yu, 2010).
  • Bien qu’Internet soit rempli d’informations concernant la sexualité, une proportion importante consiste en de la fausse information, d’où l’importance d’informer les jeunes à partir de données scientifiques tout en les amenant à développer leur esprit critique (Duquet, 2003 pour le Gouvernement du Québec).
  • Le Régime pédagogique mentionne (art. 2) que les services d’éducation préscolaire, d’enseignement primaire et d’enseignement secondaire ont pour objet de « poursuivre le développement intégral de l’élève.» En ce sens, toute démarche d’éducation à la sexualité relève directement de cet objectif  (Gouvernement du Québec, 2003).
Advertisements