Mieux comprendre l’orgasme au féminin

L’orgasme féminin a fait l’objet de beaucoup de réflexions et de discussions. Heureusement, nous avons dépassé les théories freudiennes qui classaient l’orgasme vaginal, celui des “femmes matures”, à un rang supérieur. Toutefois, pour plusieurs femmes, le désir d’atteindre l’orgasme durant le coït demeure.

D’ailleurs, une récente étude menée à l’Université de l’Indiana s’est intéressée à l’expérience des femmes quant à l’orgasme. Il s’agirait de la plus vaste étude sur le sujet représentative de la population générale menée à ce jour!

En effet, plus de 1 000 femmes âgées de 18 à 94 ans (oui, oui! 94 ans!) provenant un échantillon représentatif de la population des États-Unis ont pris part à l’étude publiée dans le Journal of Sex and Marital Therapy. L’étude a permis de recueillir des données relatives à l’orgasme durant les relations sexuelles et ainsi, établir la place du clitoris dans le plaisir sexuel féminin!

Orgasmes durant les relations sexuelles

Chez les femmes ayant eu des expériences sexuelles, environ 10% mentionnaient ne pas être en mesure d’obtenir un orgasme durant la pénétration contre 20% pour qui la pénétration à elle seule était jugée comme suffisante pour jouir. Pour le reste des femmes, elles ont rapporté de façon égale avoir besoin d’une stimulation du clitoris afin d’obtenir un orgasme ou encore, que la stimulation du clitoris, bien que non primordiale, améliorait l’intensité orgasmique.

En ce qui concerne la qualité des orgasmes, plus de 75% des femmes s’entendaient pour dire que certains orgasmes étaient plus satisfaisants que d’autres. Selon cette même étude, il semblerait que passer plus de temps à laisser monter le désir, être avec un.e. partenaire qui connait ce qu’elles aiment, la présence d’une intimité émotionnelle ainsi que la stimulation du clitoris durant le coït seraient des facteurs contribuant à plus de satisfaction. Dans un autre ordre d’idée, moins de 20% des femmes soulignaient que la durée de la relation sexuelle était un élément significatif, soutenant l’idée que la qualité est préférable à la quantité!

Et sinon?

En conclusion, il semble que bien que l’orgasme durant la pénétration vaginale soit atteignable pour certaines femmes, il semble clair que la stimulation clitoridienne demeure associée à plus de plaisir. D’ailleurs, 66,6% d’entres elles mentionnaient préférer une stimulation directe du clitoris dans un mouvement de haut en bas avec une pression moyenne.

L’étude a également permis d’illustrer que certaines femmes n’étaient pas en mesure d’atteindre l’orgasme dans le contexte d’une relation sexuelle ou encore, pas de façon constante, ce qui est congruent avec d’autres résultats de recherche estimant l’anorgasmie féminine à environ 25% (Lewis et al., 2010). Finalement, pour les femmes ressentant une détresse quant à l’absence d’orgasme, la sexothérapie est l’un des traitements qui a démontré son efficacité (Laan & Rellini, 2012).

Vanessa Forgues, Sexologue M.A. et psychothérapeute
infosexologie@gmail.com

Article: Debby Herbenick, Tsung-Chieh (Jane) Fu, Jennifer Arter, Stephanie A. Sanders & Brian Dodge (2018) Women’s Experiences With Genital Touching, Sexual Pleasure, and Orgasm: Results From a U.S. Probability Sample of Women Ages 18 to 94, Journal of Sex & Marital Therapy, 44:2, 201-212, DOI: 10.1080/0092623X.2017.1346530
Advertisements

Complexes relatifs aux organes génitaux

Pour un homme, parler et blaguer à propos de son pénis semble assez fréquent, bien que les préoccupations quant à la taille et l’apparence du pénis soient plutôt répandues. Mais qu’en est-il de la vulve? Vous avez déjà entendu une femme parler de son rapport à sa vulve? Plus rare, n’est-ce pas!…

L’industrie de la chirurgie esthétique est une industrie très lucrative. Il n’en va pas autrement pour ce qui est de la chirurgie génitale, qui est d’ailleurs en augmentation constante depuis quelques décennies (Lowenstein et al., 2013). Il semblerait d’ailleurs qu’une forte majorité de femmes ayant recours aux chirurgies génitales ne présentent pas d’anomalies génitales ni d’indication médicale relative à une chirurgie (Barbara et al., 2015). La chirurgie génitale aurait donc une visée majoritairement esthétique.

Lire la suite

Qu’est-ce que l’éjaculation rapide?

Chez les hommes hétérosexuels, il semblerait que l’éjaculation rapide soit la difficulté sexuelle la plus rapportée. Afin de déterminer ce qui est considéré une éjaculation rapide, il semble pertinent de se questionner quant à la durée moyenne de pénétration vaginale.

Selon un sondage publié sur ce site (qui n’a d’ailleurs pas la prétention d’être scientifique!), près de la moitié des répondants a affirmé que la durée moyenne de pénétration était au-delà de 8 minutes.

Lire la suite