Comportements sexuels des jeunes québécois.e.s

young-couple-1031642_960_720L’entrée précoce dans la sexualité semble être un facteur de risque important des grossesses à l’adolescence 1. Plusieurs éléments semblent expliquer cette association. Les adolescent(e)s débutant leurs relations sexuelles avant l’âge de 15 ans semblent plus susceptibles d’avoir un nombre plus élevé de partenaires sexuels au cours de leur vie, de consommer de l’alcool ou de la drogue avant la relation sexuelle et de ne pas utiliser le condom 2. Comme souligné par plusieurs auteurs, la consommation d’alcool ou de drogues est souvent associée à des comportements sexuels à risque 3, rendant ces adolescent(e)s plus vulnérables de contracter une infection transmissible sexuellement et/ou par le sang ou de vivre une grossesse imprévue. La consommation peut altérer le jugement, diminuer la capacité à négocier le port du condom et diminuer la capacité à refuser les avances 4. Aussi, la déshinibition du comportement due à la consommation peut augmenter les chances d’initier ou de céder à des avances sexuelles 5.

Un autre facteur semble fortement corrélé avec l’entrée précoce dans la sexualité: la supervision parentale. Une meilleure supervision et un encadrement plus efficace des adolescent(e)s par leurs parents semble retarder l’entrée dans la sexualité et diminuer les comportements sexuels à risque 6. La situation familiale étant liée à la supervision parentale, il semblerait que les adolescents vivant avec leurs deux parents aient moins de comportements sexuels à risque 7.

Quelques chiffres…
• Une étude québécoise (Pica et al., 2012) a établi que 37% des élèves du secondaire âgés de 14 ans et plus ont déjà eu une relation sexuelle consensuelle (orale, vaginale ou anale), cette proportion étant plus élevée chez les filles.
• Selon cette même étude, une observation importante est liée à l’âge, allant de 25% pour les jeunes de 1re et 2e secondaire à 52% en 5e secondaire.

 

Vanessa Forgues, Sexologue B.A., M.A.
infosexologie@gmail.com

1. Baruch, 2012 et Miller et al., 1999; Longmore et al., 2001; Romer et al., 1999 et Rosenthal et al., 2001, dans Buhi & Goodson, 2006; Rotermann, 2008, dans Pica et al., 2012.
2. Markham et autres, 2009; Malhotra, 2008 et Rotermann, 2008, dans Pica et al., 2012
3. Boislard-Pépin, 2010; Kincaid et al., 2012; Kotchick et al., 2001; Lowry et al., 1994 dans Kotchik et al., 2001; Pica et al., 2012.
4. Boislard-Pépin, 2010
5. Berger & Levin, 1993, dans Boislard-Pépin, 2010
6. Bell et al., 2008; Boislard-Pépin, 2009; Boislard-Pépin, 2010; Kincaid et al., 2012; Markham et al., 2010; Resnick et al., 1997, Small & Luster, 1994 & Ku et al., 1993, dans McNeely et al., 2012 Kotchick et al.,2001 et Pica et al., 2012. 7. Boislard-Pépin, 2010;Herman & Waterhouse,2011; Kotchick et al., 2001 et Pica et al., 2012.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s